Personnels enseignants et hospitaliers

Dans le cadre du transfert des compétences du Ministère chargé de la santé vers le Centre national de gestion, le département de gestion des praticiens hospitaliers assure depuis le 1er septembre 2012 la gestion commune des personnels enseignants et hospitaliers conjointement avec les services du Ministère chargé de l'enseignement supérieur et les universités pour l'ensemble des actes de la carrière à l'exception des décisions relatives aux entrées et sorties dans les corps.

Les conditions pour participer aux concours de MCU-PH et de PU-PH au titre de l'année 2020 sont parues, vous pouvez les consulter à la rubrique "Concours, mutations et ..." en cliquant sur celle-ci.

Les gestionnaires du département de gestion des praticiens hospitaliers (DGPH) restent par ailleurs à votre disposition pour répondre à toutes vos questions :
Trouvez votre contact ou consultez l’annuaire.

Vous souhaitez bénéficier d'un coaching ? Le CNG vous propose différents dispositifs d'accompagnement, à découvrir dans la rubrique accompagnement professionnel.

Mesures du Ségur de la Santé
Une modification de la grille des émoluments hospitaliers des personnels enseignants et hospitaliers à l'instar des PH est-elle prévue ? D’autres mesures visant à améliorer les émoluments des personnels enseignants et hospitaliers ainsi que la prise en compte de la part hospitalière dans la retraite sont-elles envisagées ? (mise à jour 28/10/2020)

Les personnels enseignants et hospitaliers, permanents (statuts de PU-PH et MCU-PH) et temporaires (statuts de CCA, AHU et PHU), bénéficient de la revalorisation de l’IESPE au palier unique de 700 € brut à compter du 1er septembre 2020 puis à 1010€ brut à compter du 1er décembre 2020. Les MCU-PH stagiaires bénéficient également du versement de l’IESPE au cours de leur période de stage (cette période de stage, équivalant à la période probatoire des PH, n’existe pas pour les PU-PH).

L’accord relatif aux personnels médicaux signé le 13 juillet 2020 à l’issue du Ségur de la santé prévoit explicitement que, s’agissant des personnels enseignants et hospitaliers, un travail sera engagé conjointement par le ministère des solidarités et de la santé et par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur les grilles de rémunération correspondant à la part hospitalière de leur activité et plus largement sur l’attractivité des carrières hospitalo-universitaires. Une première réunion d’installation du groupe de travail piloté par les deux ministères est organisée le 12 novembre 2020.

Elections juridictionnelles 2019