Qu’est-ce que le CHESP ?

Le cycle des hautes études de service public (CHESP) est un programme de formation interministériel de très haut niveau, pour les cadres destinés à devenir des dirigeants publics issus des trois versants de la fonction publique. Mis en place en 2021, il a pour ambition de conduire les auditeurs à franchir l’ultime marche qui leur permette de devenir les hauts dirigeants publics de demain, et plus précisément des leaders plus ouverts, plus agiles et plus créatifs, pour une administration décloisonnée, performante et au contact du terrain.

Plaquette de présentation du CHESP
(Source : services du Premier ministre)

A qui est destiné le CHESP ?

Ce cycle de formation est ouvert aux directeurs et directrices appelés à exercer à court terme des responsabilités de cadres dirigeants et notamment :

- les fonctions de direction les plus importantes de la Fonction publique hospitalière (directeurs généraux de CHU, directeurs des centres hospitaliers les plus importants)
- des fonctions à haute responsabilité dans les services de l’Etat (directeur d’administration centrale ou déconcentrée, ou d’établissement public) et des hautes collectivités territoriales.

Sont donc éligibles à candidater les directeurs et directrices ayant :

- Exercé des fonctions diverses ayant permis d’aborder des secteurs / thématiques différents ;
- Eu plusieurs expériences managériales avec des équipes de taille significative en lien hiérarchique direct ou transversal en mode projet ;
- Connu des environnements complexes (par exemple exercice ultra-marin), une multiplicité d’acteurs et projets de transformation ;
- Une expérience importante du dialogue social ;
- Une forte aptitude à la prise de décision et à l’engagement personnel ;
- Une curiosité d’esprit élevée et la capacité à gérer la complexité ;
- Des convictions et des valeurs personnelles fortes ;
- Une forte volonté d’influencer les environnements qui les entourent.

ET
- Ayant pris leurs fonctions actuelles depuis plus de deux ans;
Le cycle de formation ayant comme potentiel corollaire la possibilité d’une mobilité à court et moyen termes, il est impératif que la nécessaire disponibilité pour cet emploi ne porte pas préjudice à votre actuel établissement d’affectation.

ET
- S’engageant à être assidus à la formation (1,5 à 2 journées par mois durant un an, en visioconférence et en présentiel à Paris). Sur ce point, les candidats et candidates auront pris le soin d’informer leur supérieur hiérarchique (DGARS pour les chefs et cheffes d’établissements).

ET
- Acceptant le principe d’un assessment, qui sera réalisé dans les premières semaines de la formation.

Selon quelles modalités ?

Vous avez jusqu’au 19 octobre 2022 minuit (heure de Paris) pour remplir le formulaire en ligne.

>> Accéder au formulaire de candidature <<

Le candidat devra remplir le formulaire de candidature et y adjoindre :

- Un CV à jour ; le CV ne doit pas dépasser 2 pages ;
- Vos trois derniers supports d’évaluation.

Les dossiers de candidatures seront examinés par un jury de sélection dont la composition est la suivante :
Emilie PIETTE, déléguée interministérielle à l'encadrement supérieur de l'État, ou son représentant,
Chantal CARROGER, ancienne Directrice générale de CHU,
Philippe de MESTER, ancien Préfet, ancien Directeur général d’ARS,
Bernard ROEHRICH, ancien Directeur général d’ARH, ancien chef d’établissement,
Philippe VIGOUROUX, ancien Directeur général de CHU,
Eve PARIER, Directrice générale du CNG,
Christel PIERRAT, Directrice générale adjointe du CNG.

Le nombre de place est limité à 15 personnes.

Le jury étudiera les dossiers répondant strictement aux critères de candidature, avec une attention toute particulière aux expériences conduites, aux situations complexes et stratégiques gérées, à la façon dont les projets de transformation auront été conduit, et à la capacité à manager et fédérer des équipes pluridisciplinaires.

Seront également appréciées les lignes de force de votre profil professionnel, permettant d’identifier tout ou partie des caractéristiques suivantes :

- Une forte aptitude à la prise de décision à court, moyen et long terme dans des situations d’urgence et de crise comme dans la prospective stratégique ;
- Votre engagement personnel dans vos missions, des convictions et des valeurs du service public fortes ;
- Une curiosité d’esprit élevée et votre capacité à gérer la complexité, tout domaine d’activités confondu ;
- Une forte capacité à fédérer tant en interne que l’environnement externe par votre force de proposition, de conviction et votre « leadership » au sein de votre établissement et du territoire dont il relève.
- Une solide connaissance et un attrait pour l’analyse des politiques publiques et leur mise en œuvre. La liste des candidats et candidates sélectionnés par le jury visera l’objectif d’une répartition équilibrée de femmes et d’hommes.

Quelles sont les prochaines étapes ?

  • Date butoir de réception des dossiers : 19/10/2022 à minuit (heure de Paris).
  • Réunion du jury de sélection : mi-novembre 2022.
  • Publication de la liste des candidats et candidates retenus sur le site internet du CNG : mi-décembre 2022.
  • Début du cycle de formation : fin janvier 2023.