COVID 19 : aide à la gestion de crise

Mise à jour le 30/03/2020 à 10h30

Alors que notre pays traverse une crise sanitaire sans précédent, l'équipe du CNG reste à l’écoute de l’ensemble des professionnels de l’hôpital public dans cette période d’extrême mobilisation.

  • Toute l'information à jour sur la page dédiée au Coronavirus du site du Gouvernement
  • Le N° vert gratuit pour poser vos questions : 0 800 130 000 (ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7)
  • En cas de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires) => rester à domicile, éviter les contacts, appeler son médecin traitant (téléconsultation si possible)
  • En cas d’aggravation des symptômes (essoufflement, difficultés respiratoires) => appeler le 15

Nous proposons sur cette page actualisée quotidiennement, des informations pouvant être utiles à tous, ARS, établissements comme professionnels.

Dispositifs de soutien aux professionnels
Le CNG lance un dispositif de soutien aux directeurs

Mise en place d’un numéro vert d’aide et d’accompagnement psychologique : 0 800 203 007

En cette période de crise sanitaire, où les interrogations et les difficultés auxquelles peuvent faire face les directeurs sont nombreuses, ce numéro opérationnel, 24h sur 24 et 7 jours sur 7, s’adresse aux directeurs d'hôpital, directeurs d'établissement sanitaire social et médico-social et aux directeurs des soins qui ressentiraient le besoin d’échanger, en dehors de tout lien professionnel.

Le CNG a mandaté le cabinet PSYA et lui a donné comme mission d’aider les directeurs qui le souhaitent à gérer au mieux la situation de crise.

Les principaux objectifs de ce service individualisé, anonyme et strictement confidentiel, assuré par des psychologues cliniciens diplômés et soumis au code de déontologie de la profession sont de :

  • permettre de prendre du recul par rapport au contexte actuel,
  • aider à mieux cerner les éléments qui déclenchent le mal-être,
  • aider à retrouver un meilleur équilibre,
  • informer, orienter et accompagner vers des solutions appropriées

Pour en savoir plus sur cette aide, télécharger la brochure.

Une offre d’accompagnement professionnel dédiée

L’équipe des coachs du CNG poursuit son engagement aux côtés des professionnels gérés et veille à leur apporter un soutien renforcé pendant cette période de crise sanitaire exceptionnelle.

Les accompagnements individuels se poursuivent - par téléphone ou webcam - ils s’ajustent naturellement pour tenir compte au mieux du contexte auquel les professionnels sont confrontés.

Pendant cette période et en complément de son offre de service habituelle, l’équipe des coachs CNG propose aux professionnels qui le souhaitent - déjà accompagnés ou non - des séances d’accompagnement ponctuel pour aider à :

  • prendre du recul et/ou  prendre des décisions en situation de crise,
  • rompre son isolement,
  • manager et piloter dans ces circonstances exceptionnelles,
  • communiquer en situation de crise avec ses équipes, ses pairs, les tutelles,…,
  • préserver ses ressources et réduire son stress ou celui de son équipe,
  • s’organiser, gérer, revoir les priorités

Pour toute demande d’accompagnement professionnel :

  • 01.77.35.62.73
  • cng-unite [dot] mdp [at] sante [dot] gouv [dot] fr
Numéro vert de l'entraide ordinale

Le 1er janvier 2018, l’Ordre des médecins a créé un numéro unique destiné à l’écoute et à l’assistance des médecins : le 0800 288 038.

En cette période de crise, où les interrogations et les difficultés auxquelles peuvent faire face les médecins sont nombreuses, ce numéro reste pleinement opérationnel, 24h sur 24 et 7 jours sur 7, malgré les mesures de confinement édictées par le Gouvernement.

L’Ordre des médecins encourage tout médecin et interne en médecine en ressentant le besoin à faire appel à ce numéro.

En appelant le 0800 288 038, le médecin ou interne en faisant la demande pourra être mis en relation avec un confrère (médecin de la commission départementale d’entraide ordinale ou médecin d’une association régionale d’entraide), avec un psychologue clinicien, ou avec un interlocuteur formé spécifiquement pour évoquer toute difficulté financière, administrative, juridique ou autre.

Mobilisation des professionnels
Le CNG lance un appel au volontariat des directeurs d’hôpital, directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux et des directeurs des soins

Face à l’épidémie du COVID 19, le CNG lance un dispositif permettant aux directeurs actifs ou retraités de venir en appui des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux.

Vous êtes directeur, en activité, en détachement, en disponibilité ou retraité, et vous souhaitez vous porter volontaire dans une structure qui a besoin d'aide, nous vous invitons à remplir le formulaire suivant en cliquant sur le lien: https://www.cng.sante.fr/mobilisation-directeurs  

Vous serez ensuite contacté par l’équipe du CNG pour valider votre proposition, puis, en fonction des besoins identifiés dans chaque région, une mission pourra vous être proposée.

Attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel

Pour les chefs d'établissement :

Le justificatif de déplacement professionnel doit être fait par l'ARS et accompagné d'un bulletin de salaire.

Attestation de déplacement dérogatoire

Justificatif de déplacement professionnel

Réserve sanitaire : message aux professionnels de santé souhaitant s'inscrire

L’accès au site de la Réserve sanitaire est désormais restreint aux professionnels de santé prioritairement et quasi-exclusivement demandés par les autorités sanitaires.

https://www.reservesanitaire.fr/maintenance.php

Le serveur du site de la Réserve sanitaire n’étant pas en capacité de recevoir autant de connexions simultanées, l’accès au site est réservé jusqu’à nouvel ordre aux seuls professionnels de la liste suivante :

  • Médecins et internes en médecine disponibles ;
  • Médecins régulateurs, smuristes ;
  • Médecins anesthésistes-réanimateurs ;
  • Médecins urgentistes ;
  • Personnels soignants ayant une expérience en réanimation et aux urgences ;
  • Infirmier(e)s disponibles actuellement ;
  • Aides-soignant(e)s ;
  • Assistant(e)s de régulation médicale.

A ce stade, ce sont ces professions qui sont prioritairement et quasi-exclusivement demandées par les autorités sanitaires.

Si votre profession figure dans la liste ci-dessus, merci d’adresser un mail à

covid-19-reserve [at] santepubliquefrance [dot] fr

en indiquant votre profession dans l’objet du mail. La marche à suivre pour vous inscrire et compléter votre dossier vous sera alors indiqué.

ATTENTION : si votre profession ne figure pas dans la liste ci-dessus, votre message ne sera pas traité.

Merci à tous de respecter ces consignes, c’est la meilleure façon de répondre efficacement à la crise.

Sources d'informations fiables et documents utiles pour tous les professionnels
Questions fréquemment posées en cette période de crise
Comment contacter le CNG pendant la période de confinement ?

L’accueil physique au Centre National de Gestion n’est pas assuré durant toute la période de confinement.

La majorité des équipes du CNG est toutefois en télé-travail et essaie de maintenir l’activité qui peut l’être : des informations plus détaillées sont disponibles dans chaque rubrique du site Internet.

Le renvoi des lignes téléphoniques sur des lignes portables a été organisé à son maximum.

Nous vous invitons toutefois à contacter le CNG préférentiellement par mail.

Nous vous informons également que le courrier adressé au CNG est actuellement retenu par le centre de tri de la Poste jusqu’à la fin du confinement. Les échanges par voie dématérialisée sont donc à privilégier.

Je suis étudiant, professionnel de santé, comment puis-je aider ?

L’Agence Régionale de Santé Île-de-France et la start-up en santé MedGo lancent #Renforts-Covid, une interface digitale qui permet à des étudiants, professionnels actifs ou retraités de venir en renfort des établissements de santé et médicaux-sociaux.

Pour en savoir plus : https://www.renfort-covid.fr/

Le Conseil national de l'Ordre des médecins met à jour quotidiennement des informations sur son site Internet à cette adresse : https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/actualites/coronav…

Je suis médecin retraité, puis-je apporter mon aide ?

Voici les conditions précisées par le Conseil national de l'Ordre des médecins

- l’exercice médical ne doit pas remonter à plus de cinq ans maximum ;

- le médecin doit être inscrit à l’Ordre ;

- dans le cas contraire, il peut demander sa réinscription selon des modalités assouplies en vigueur dans les circonstances actuelles ;

- les médecins interdits temporairement ou suspendus restent inscrits au tableau, mais ne peuvent exercer.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le site Internet du CNOM

Un praticien hospitalier à temps partiel peut-il augmenter le nombre de demi-journées ?

Les besoins de l’établissement permettent en effet de modifier la quotité de temps de travail des praticiens des hôpitaux à temps partiel, en principe dans la limite de 6 demi-journées.

Dans les circonstances actuelles, on peut admettre que ce temps partiel soit complété par un autre statut (n’importe quel statut de contractuel prévu par le CSP).

Un passage à plein temps est également envisageable ; il sera régularisé par le CNG dans un second temps.

Un praticien hospitalier peut-il demander une disponibilité ou un détachement soumis à avis ?

Ce droit statutaire reste ouvert.

L’accord reste soumis aux avis du chef de pôle, du président de la CME et du directeur. Le CNG peut refuser la disponibilité ou le détachement si ces avis sont défavorables et motivés par l’intérêt du service.

Le maintien en activité des praticiens pendant cette période de crise sanitaire constitue bien sûr un motif recevable.

Est-il possible, dans le contexte actuel, de réduire l'activité libérale d'un praticien hospitalier ?

Le Code de Santé Publique précise dans son article L6154-1 que « Les praticiens statutaires mentionnés au 1° de l'article L. 6152-1 et à l'article L. 952-21 du code de l'éducation exerçant à temps plein dans les établissements publics de santé sont autorisés à exercer une activité libérale dans les conditions définies au présent chapitre, sous réserve que l'exercice de cette activité n'entrave pas l'accomplissement des missions définies aux articles L. 6111-1 à L. 6111-1-4 ainsi qu'à l'article L. 6112-1. »

La base législative de l’activité libérale des PH prévoit donc que l’exercice de cette activité n’est possible qu’à la condition que cela ne porte pas atteinte aux missions du service public hospitalier visées par les articles suscités, ni aux « principes d'égalité d'accès et de prise en charge, de continuité, d'adaptation et de neutralité » (L6112-1).

La situation doit donc être appréciée localement, au niveau de chaque établissement.

Un contrat n’étant que l’accord des parties, il peut, à plus forte raison lorsque le PH en accepte le principe, faire l’objet d’un avenant pour une suspension temporaire compte tenu de la situation d’urgence sanitaire et sur la base de l’article L6112-1.

Je suis médecin en disponibilité puis-je revenir travailler dans les établissements publics ?

Dans le contexte de crise sanitaire, une priorité est de mobiliser des ressources médicales supplémentaires dans les établissements publics sanitaires et médico-sociaux et que pour ce faire, il peut être envisagé de faire venir travailler dans les établissements des médecins en disponibilité.

Les praticiens hospitaliers en disponibilité peuvent exercer à titre contractuel dans leur établissement d’origine pour répondre à un besoin ponctuel de temps médical. Le contrat doit être établi sur la base d’un statut de praticien contractuel prévu par le code de la santé publique.

En cas de demande de réintégration rapide liée à la crise sanitaire actuelle, les praticiens hospitaliers peuvent être recrutés à leur dernier échelon ; la situation sera régularisée dans un second temps.

Je suis directeur, chef d'établissement et je rencontre des difficultés à me déplacer, qui puis-je contacter ?

S’agissant des directeurs, chefs d’établissement, en cas de difficulté rencontrée pour vous déplacer dans le cadre de vos obligations professionnelles, contactez nous en nous adressant un message sur nos boîtes fonctionnelles

Cng-bureau [dot] dh [at] sante [dot] gouv [dot] fr

Cng-bureau [dot] dssms [at] sante [dot] gouv [dot] fr

Foire aux questions pour les agents hospitaliers sur les sujets RH récurrents