Concours national de praticien des établissements publics de santé (CNPH)

Le Bureau des concours nationaux du Centre national de gestion est responsable de l'organisation des épreuves du concours national de praticien des établissements publics de santé (CNPH).

Le département des PH du Centre national de gestion est responsable du traitement des dossiers de candidature des lauréats du concours.

FLASH INFO CANDIDATS

MISE A JOUR du 27/05/2021

CNPH SESSION 2021 - EPREUVES 2022

Les négociations intervenues dans le cadre du Pilier 1 du "Ségur de la santé" ont abouti à une refonte du concours national de praticien hospitalier (CNPH) applicable dès la session 2021.

Les textes définissant les nouvelles modalités sont en cours de rédaction :

- organisation des épreuves ;

- inscription par voie dématérialisée via une connexion internet,

- calendrier des inscriptions, des spécialités ouvertes au recrutement et des dates des épreuves,

 

Les travaux menés actuellement aboutiront à la publication au début du second semestre 2021 de deux arrêtés :

-  l'arrêté modifiant l'arrêté du 29 juin 2007 relatif à l'organisation des épreuves du CNPH ;

- l'arrêté d'ouverture de ce recrutement au titre de la session 2021 fixant le calendrier opérations de ce concours.

 

La période d'inscription sera fixée par l'arrêté d'ouverture du concours. En conséquence, celles-ci pourraient débuter à partir de septembre 2021.

 

 

CNPH SESSION 2020 - EPREUVES 2021

La liste d'aptitude des candidats admis au CNPH session 2020 a été publiée au Journal officiel du 1er avril 2021. 

Arrêté du 25 mars 2021 fixant la liste d'aptitude à la fonction de praticien hospitalier des établissements publics de santé (année 2020)

 

 

Concours de praticien des établissements publics de santé

 

Textes de référence

Directive 2005/36/CE du Parlement Européen et du Conseil du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles
Annexe V de la directive 2005/36/CE modifiée au 13 janvier 2016 concernant les titres de formation et les dénominations des formations
Articles R. 6152-301 à R. 6152-308 du code de la santé publique relatifs au concours national de praticien des établissements publics de santé
Décret n°2006-1221 du 5 octobre 2006 relatif aux personnels médicaux, pharmaceutiques et odontologiques hospitaliers et modifiant le code de la santé publique (Dispositions réglementaires)
Arrêté du 29 juin 2007 pris en application des articles R. 6152-301 et suivants du code de la santé publique et relatif à l’organisation des épreuves du concours de praticien des établissements publics de santé
Arrêté du 28 mai 2019 modifiant l'arrêté du 29 juin 2007 pris en application des articles R. 6152-301 et suivants du code de la santé publique et relatif à l'organisation des épreuves du concours de praticien des établissements publics de santé
Arrêté du 18 juin 2019 modifiant l'arrêté du 29 juin 2007 modifié pris en application des articles R. 6152-301 et suivants du code de la santé publique et relatif à l'organisation des épreuves du concours de praticien des établissements publics de santé
Arrêté du 4 juillet 2003 relatif Objectifs pédagogiques et liste des spécialités biologiques du diplôme d’études spécialisées de biologie médicale

Arrêté du 24 février 2021 relatif aux conditions d'accès pour la spécialité « hygiène hospitalière » au concours national de praticien des établissements publics de santé (sessions 2021 à 2025)

Calendrier

CNPH session 2021 (VOIR FLASH INFO)

Arrêté d'ouverture du concours national de praticien des établissements publics de santé (session 2021) - A venir

Inscriptions : A venir

Auditions : Entre janvier 2022 et mars 2022

 

 

Inscription au concours

 

CNPH session 2021 :

Arrêté d'ouverture du concours national de praticien des établissements publics de santé (session 2021) - A venir

Formulaire d’inscription aux épreuves du concours national de praticien des établissements publics de santé (annexe II)

Annexe I de l'arrêté du 29 juin 2007 - Liste des disciplines et spécialités pouvant être offertes au concours et des diplômes, certificats ou titres requis pour s'inscrire dans lesdites spécialités

Comment regrouper plusieurs fichiers pdf en un seul : Pour élaboration du dossier technique (Ceci est un exemple, il existe aussi d'autres applications en libre accès disponibles sur des sites spécialisés).

Plan d’accès au centre d’examen de Rungis

Adresse des ARS de chaque région de France

Listes des candidats inscrits par type de concours, sous réserve de la vérification des conditions d’admissibilité - A venir.

  • Liste Type 1
  • Liste Type 2

 

 

 

    Epreuves

    Vous trouverez, en cliquant sur le lien ci-dessous, le planning des auditions par semaine et par spécialité pour le concours CNPH 2021.

    • Calendrier des épreuves - A venir
    Résultats - CNPH session 2020 - Epreuves en 2021

    Liste d'aptitude des candidats admis au concours CNPH 2020 à été publiée au Journal officiel du 1er avril 2021. (01/04/21)

    Les notifications individuelles de résultats ont été expédiées lundi 29 mars 2021 par courrier postal normal.

    Pour les candidats ayant déménagé récemment ou en cours de déménagement, il vous est conseillé de faire suivre votre courrier. Les changements d'adresse ne sont plus possibles.

    Contact

    Contact

    Marlène Tavares-Jover

    Courriel : marlene [dot] tavares-jover [at] sante [dot] gouv [dot] fr

    Tél : 01 77 35 62 96 (Joignable les jours ouvrables excepté le mercredi)

    Adresse postale :

    Centre national de gestion
    Bureau des concours nationaux - CNPH 
    21B, rue Leblanc 
    75737 Paris Cedex 15

    Questions fréquemment posées (FAQ)

    Cette rubrique a vocation à répondre aux questions les plus fréquemment posées par les candidats à propos du concours organisé par le Centre national de gestion. Vous trouverez également des informations relatives au concours dans les « Textes de référence » à la rubrique « Concours national de praticien des établissements publics de santé ». Ce site devrait répondre à la plupart de vos interrogations. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à contacter la gestionnaire du concours.

    Quelles sont les différences entre les deux types de concours ?

    Le concours de type 1 et celui de type 2 ne s’adressent pas au même public et ne comporte pas le même nombre d’épreuves.

    • Le concours de type 1 est ouvert aux titulaires d’un diplôme de docteur en médecine, en chirurgie dentaire ou en pharmacie, ayant validé le troisième cycle d’études et pouvant justifier de deux années de fonctions effectives de médecin, de pharmacien ou d’odontologiste dans les 5 ans précédents la fin de l’année d’ouverture du concours. Ces fonctions doivent avoir été exercées à temps plein dans une administration, un établissement public ou un organisme à but non lucratif. Les fonctions exercées à temps partiel sont prises en compte au prorata de leur durée.

    Les candidats qui ne satisfont pas à l’une de ces deux conditions doivent concourir en type 2.

    • Le concours de type 1 comporte un entretien avec le jury et un examen sur dossier des titres et travaux et service rendus. Les candidats en type 2 doivent passer une épreuve orale supplémentaire de contrôle de connaissances professionnelles.
    Puis-je concourir au titre de plusieurs spécialités et combien sont ouvertes au concours ?

    Vous ne pouvez vous présenter, pour une même session, qu’à un seul type d’épreuve et dans une seule spécialité.
    La liste des spécialités ouvertes est jointe en annexe de l’arrêté portant ouverture du concours.

    Biologie Médicale : Reconnaissance d’un domaine de spécialisation via la CNBM – Article L6213-2

    L’autorisation d’exercer des FONCTIONS de biologiste médical dans un domaine de spécialisation, après avis de la Commission nationale de biologie médicale (CNBM), ne doit pas être confondue avec l’autorisation d’exercer la profession de médecin ou de pharmacien (sanctionnée par une inscription à l’Ordre). La première n’est pas suffisante pour déposer un dossier d’inscription.

    J’ai obtenu mes diplômes dans un pays membre de l’union européenne, puis-je concourir ?

    Les personnes titulaires d’un diplôme, certificat ou autre titre permettant l’exercice de la spécialité, délivré par un état membre de l’Union européenne, partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou par la Confédération suisse peuvent concourir dans les mêmes conditions que celles dont le diplôme a été délivré en France.

    La copie du diplôme, exigée pour l’inscription, doit être accompagnée d’une attestation de conformité à la directive 2005/36/CE du Parlement européen et du Conseil de l’Europe du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles.

    Les pièces justificatives doivent être rédigées en langue française ou traduites par un traducteur agréé auprès des tribunaux français ou habilité à intervenir auprès des autorités judiciaires ou administratives d'un Etat membre de l'Union européenne ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen

    Les fonctions effectives exigées pour l’inscription en type 1, effectuées dans un des pays visés précédemment, sont prises en compte dans les mêmes conditions que celles exercées en France.

    Comment se compose le dossier de candidature au CNPH ?

    Le dossier de candidature au CNPH se compose de deux dossiers distincts : un dossier administratif et un dossier technique.

    • Le dossier administratif est composé d’une base commune aux deux types de concours. Le concours de type 1 exige des pièces supplémentaires relative aux fonctions exercées.
    • Le dossier technique, dont la composition est commune aux deux type, comprend un sous-dossier « titres et travaux » et un sous-dossier « services rendus ».

    Vous trouverez le tableau récapitulatif de la composition du dossier de candidature à la rubrique « Inscription au concours ».

    Comment se compose le dossier technique ?

    Article 6 de l’arrêté du 29 juin 2007 relatif à l’organisation des épreuves du concours de praticien des établissements publics de santé :

    « Outre les pièces mentionnées à l’article précédent [relatif au dossier administratif], le dossier de candidature doit comporter un dossier technique constitué par :

    1. Un sous-dossier titres et travaux qui concerne l’ensemble des diplômes, titres et travaux scientifiques du candidat ;
    2. Un sous-dossier services rendus qui concerne son activité professionnelle depuis son inscription auprès de l’ordre ou, à défaut, depuis l’obtention du diplôme permettant l’exercice de sa profession.

    Tout élément mentionné dans ce dossier doit être accompagné de pièces justificatives, numérotées et récapitulées dans une liste annexée à chaque dossier. »

    Quand et où envoyer le dossier d’inscription ?

    Le dossier de candidature doit être déposé ou envoyé au siège de l’ARS de votre lieu de résidence par courrier recommandé avec accusé de réception durant la période d’inscription prévue par l’arrêté d’ouverture du concours.
    Aucun complément de dossier ne sera accepté au-delà de la date de clôture de cette période.

    Vous trouverez l’arrêté d’ouverture du concours ainsi que les adresses des sièges des ARS à la rubrique « Inscription au concours ».

    Quelles sont les conditions requises pour l’admission au concours de type 1 ?

    Deux conditions sont requises.

    1ère condition : être titulaire d’un diplôme de docteur en médecine, en chirurgie dentaire ou en pharmacie et avoir validé un troisième cycle d’études (français ou européen).

    et

    2ème condition : justifier de deux années de fonctions effectives de médecin, de pharmacien ou d’odontologiste (quel que soit le statut) dans les 5 ans précédant le 31 décembre de l’année d’ouverture du concours.

    Ces fonctions doivent avoir été exercées à temps plein dans une administration, un établissement public ou un organisme à but non lucratif ; les fonctions exercées à temps partiel sont prises en compte au prorata de leur durée.

    Exemple CNPH session 2020 :

    Période prise en compte pour la 2ème condition :

    - du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020, si la date d'inscription au Conseil de l'Ordre est antérieure au 1er janvier 2016;

    - A compter de la date d'inscription au Conseil de l'Ordre jusqu'au 31 décembre 2020, si la date d'inscription au Conseil de l'Ordre est postérieure au 1er janvier 2016.

    Lorsque l'activité est effectuée à temps partiel, il faut ramener celle-ci en temps plein (ex : 10 mois à 80% = 8 mois temps plein, 18 mois à 60% = 10,8 mois temps plein)

    Quelles sont les pièces justificatives requises pour le concours de type 1 ?

    Afin de justifier des deux années de fonctions effectives, le candidat doit fournir des pièces mentionnant clairement la nature des fonctions exercées, les périodes ainsi que les quotités de travail. Il peut s’agir des arrêtés de nomination, des contrats de travail ou les attestations délivrées par l’autorité ayant procédé à la nomination ou au recrutement.

    Pourquoi les pièces justificatives du dossier administratif de type 1 sont-elles importantes ?

    L’absence des pièces justificatives attestant des fonctions exercées, requises pour l’inscription en type 1, entraine automatiquement l’inscription du candidat en type 2.

    Comment saurai-je si ma demande a été prise en compte ?

    Suite à l’envoi de votre dossier de candidature à l’ARS, celle-ci traitera votre demande afin de déterminer si vous remplissez les conditions requises pour l’inscription au type souhaité.

    Deux listes provisoires sont mises en ligne par le CNG à la rubrique « Inscription au concours ».
    Ces listes permettent aux candidats de signaler à la gestionnaire du concours une anormalité relative à l’inscription sur une liste ou une éventuelle erreur concernant leur état civil.
    Il est donc important de s’y référer régulièrement avant la parution de la liste définitive.

    Chaque candidat recevra une convocation sur laquelle figureront la date et les horaires de passage ainsi que les coordonnées du lieu des épreuves.

    Quelle est la durée de validité de la liste d’aptitude ?

    La durée de validité de la liste d’aptitude est de 4 ans à compter de sa date de publication au JORF.

    Combien de fois puis-je me présenter au CNPH ?
    • Vous n’êtes pas reçu : Il n’y a pas de limitation du nombre de candidature.
    • Vous êtes lauréat : Vous pouvez concourir tant que vous n’avez pas pris de poste.
    • Vous êtes PH titulaire : Vous ne pouvez être admis à concourir sauf si vous démissionnez avant les épreuves.