Concours de Directeur d'établissement sanitaire, social et médico-social

Vous trouverez ci-après la présentation des différents métiers exercés par les Directeurs d'établissement sanitaire, social et médico-social, les informations concernant les conditions d'accès par la voie du concours, la nature des épreuves, le calendrier de la session et les modalités d'inscription.

Concours d’accès au cycle préparant au concours interne et au troisième concours de directeur d’établissement sanitaire, social & médico-social et/ou de directeur d’hôpital (PREPA-EHESP)

Depuis 2015, il n’existe plus de concours spécifique d’accès au cycle préparant au concours interne de directeur d’établissement sanitaire, social & médico-social. Il a été remplacé par un concours d’accès à un cycle commun préparant aux concours internes et aux troisième concours de directeur d’hôpital et de directeur d’établissement sanitaire, social a médico-social.

Si vous souhaitez vous présenter à ce concours, vous devez vous rendre sur ce lien.

Concours national de Directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social

Information aux candidats :

  1. Les résultats du concours sont présentement en ligne. Le jury n'a pas établi de listes complémentaires.
Présentation du métier

Agent de catégorie A, le directeur d'établissement sanitaire, social et médico-social est régi par le décret n° 2007-1930 du 26 décembre 2007 portant statut particulier du corps des directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de la fonction publique hospitalière.

Le directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social exerce ses fonctions dans les établissements et services d’accueil suivants :

  • personnes en difficulté sociale ou familiale : foyers de l’enfance, maisons d’enfants à caractère social, centres d’hébergements et de réinsertion sociale.
  • personnes en situation de handicap mental, physique, sensoriel ou polyhandicap : instituts médico-éducatifs, établissements et services d’aide par le travail, maison d’accueil spécialisées…
  • personnes âgées : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, maisons de retraite publiques, hôpitaux locaux ne comportant pas de service de chirurgie, d’obstétrique ou d’hospitalisation sous contrainte.

Il peut être chef d’établissement ou directeur-adjoint au sein d’une équipe de direction.

Comme chef d’un établissement doté de la personnalité morale, il est le représentant légal de celui-ci. Il met en œuvre le projet d’établissement et coordonne l’exécution des délibérations du conseil d’administration. Il a la responsabilité des actions éducatives et sociales conduites par l’établissement. Il est ordonnateur des dépenses et procède à la nomination du personnel.

Lorsque l’établissement n’est pas doté de la personnalité morale (il s’agit essentiellement des foyers de l’enfance et des centres d’hébergements et de réinsertion sociale), le directeur exerce ses fonctions par délégation de l’autorité compétente de la personne publique de rattachement (collectivité territoriale).

    En qualité de directeur d’établissement, il s’inscrit dans une dimension stratégique :

    • positionner son établissement comme acteur d’une démarche de santé publique visant à un accompagnement global des bénéficiaires,
    • conduire une politique efficiente de développement continu de la qualité des prestations au bénéfice des usagers.
    • développer des pratiques de management adaptées à la conduite du changement,
    • veiller à la bonne organisation des services de l’établissement.

    En qualité de directeur adjoint, il exerce dans le cadre d’une délégation que le directeur d’établissement lui a accordée toute fonction sanitaire, sociale et médico-sociale. A ce titre, il assure :

    • la gestion des ressources humaines,
    • la gestion financière,
    • la gestion économique et logistique,
    • etc....

    Le directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social peut également exercer en tant que directeur adjoint dans les établissements publics de santé (CHR/CHU, CH, CHS/EPSM, etc....).

    Par ailleurs, être directeur d'E.S.S.M.S. nécessite des qualités humaines et éthiques car c’est un travail de relations tant internes qu’externes, avec les résidents et leur famille, le personnel et les services de l’établissement.

    Le directeur d'E.S.S.M.S. a vocation à occuper par voie de détachement des emplois fonctionnels dans les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux les plus importants.

    En règle générale, le directeur d'E.S.S.M.S. est logé dans l’établissement où il est affecté.

    Pour en savoir plus voir le référentiel métier de directeur d’établissement sanitaire social et médico-social

    Avant de se présenter au concours interne, les fonctionnaires hospitaliers et les agents publics de la fonction publique hospitalière peuvent être admis au concours d’accès au cycle préparant à ce concours.
    Cf. rubrique concours d'accès au cycle préparant au concours interne et au troisième concours de directeur d'hôpital et/ou d’établissement sanitaire, social et médico-social

    Conditions d’accès

    Les directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social sont recrutés par voie de concours suivant l’une ou l’autre des modalités suivantes :

    1. Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires d’un des diplômes exigés pour l’admission au concours externe d’entrée à l’École nationale d’administration ou justifiant d’un diplôme, d’un titre de formation ou d’une expérience professionnelle satisfaisant aux conditions fixées par le décret n° 2007-196 du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et cadres d’emploi de la fonction publique.
    2. Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics des trois fonctions publiques (État, hospitalière & territoriale) et de leurs établissements publics administratifs, aux militaires et magistrats qui, à la date de clôture des inscriptions, sont en activité, en détachement, en congé parental ou accomplissant le service national, ainsi qu’aux candidats en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale.
      Au 31 décembre de l'année du concours, les candidats doivent justifier de quatre ans au moins de services publics. Pour la détermination de cette durée, ne sont pas prises en considération les périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un corps ou cadre d’emplois de la fonction publique.
    3. Le troisième concours est ouvert aux personnes qui, au 31 décembre de l'année du concours, durant au moins huit années au total, d’un ou plusieurs des mandats ou activités mentionnés au 3° de l’article 29 de la loi du 09 janvier 1986. Les périodes au cours desquelles l’exercice de plusieurs activités et mandats aurait été simultané ne sont prises en compte qu’à un seul titre.

    Les ressortissants des États membres de l’Union européenne ou des autres États partie à l’accord sur l’espace économique européen autre que la France, peuvent se présenter à ces trois concours sous réserve qu’ils remplissent les mêmes conditions requises que pour les nationaux.

    Les mères et pères de 3 enfants, candidats au concours externe, peuvent bénéficier d’une dispense de diplôme dans les conditions fixées par le décret n° 81-317 du 7 avril 1981 modifié fixant les conditions dans lesquelles certains pères ou mères de famille bénéficient d’une dispense de diplôme pour se présenter à divers concours.

     

    Nature des épreuves

    Pour les trois modalités de concours, les épreuves comprennent :

    A. - Epreuves écrites d’admissibilité :
    1ère épreuve : Une composition rédigée en cinq heures portant sur un sujet d’ordre général relatif à l’évolution des idées et des faits politiques, économiques, sociaux et culturels en France et dans le monde permettant d’apprécier l’aptitude du candidat à exprimer, sur le sujet proposé, tant une analyse des faits et des événements qu’une interprétation personnelle et argumentée (coefficient 5).

    2ème épreuve : Une note rédigée en cinq heures, à partir d’un dossier, permettant de vérifier l’aptitude du candidat à faire l’analyse et la synthèse d’un problème relatif à l’organisation et à la gestion dans le domaine sanitaire, social et médico-social (coefficient 5) ;

    3ème épreuve : Une composition rédigée en quatre heures portant, au choix du candidat, sur l’une des matières suivantes (coefficient 3) :

    • droit public ;
    • mathématiques* ;
    • santé publique ;
    • sciences économiques.

    le choix du candidat est irréversiblement fixé lors de la clôture des inscriptions.

    *Nota bene
    Les candidats ayant choisi mathématiques sont autorisés à utiliser une calculatrice programmable. Les matériels et documents pourront faire l’objet de vérification lors des épreuves. Le prêt ou l’échange entre les candidats sont interdits.

    4ème épreuve : Une composition rédigée en quatre heures portant, au choix du candidat, sur l’une des matières suivantes (coefficient 3) :

    • droit et gestion des collectivités territoriales ;
    • droit hospitalier et droit des établissements sociaux et médico-sociaux ;
    • gestion comptable et financière des entreprises** ;
    • finances publiques ;
    • histoire ;
    • législation de sécurité sociale et d’aide sociale ;
    • statistiques** ;
    • sociologie.

    le choix du candidat est irréversiblement fixé lors de la clôture des inscriptions.

    Nota bene
    ** Les candidats ayant choisi soit gestion comptable et financière des entreprises, soit statistiques parmi les matières à option énumérées ci-dessus sont autorisés à faire usage pour l’épreuve correspondante des tables de logarithmes, tables de Barlow, règles à calcul et calculatrices électroniques de poche, non imprimantes, à alimentation autonome, à entrée unique par clavier, non programmables, et sans document d’accompagnement. Les possibilités des calculatrices devront être limitées aux capacités de calcul suivantes :
    - quatre opérations ;
    - racine carrée ;
    - fonctions usuelles (trigonométriques, logarithmes, exponentielles) ;
    - mémoire avec entrée en plus ou en moins ;
    - changement de signe ;
    - notation scientifique (virgule flottante).

    Liste des calculatrices non programmables autorisées

    ** Les candidats ayant choisi gestion comptable et financière des entreprises sont en outre autorisés à faire usage de la liste des comptes du plan comptable en vigueur.

    Les matériels et documents pourront faire l’objet de vérification lors des épreuves. Le prêt ou l’échange entre les candidats sont interdits.

    B. - Epreuves orales d’admission :
    1ère épreuve : Un entretien avec le jury visant à apprécier la personnalité du candidat, son potentiel managérial, ses qualités de réflexion ainsi que sa capacité à se projeter dans ses futures fonctions de directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social (durée : trente minutes ; coefficient 5), qui se décompose comme suit :

    • d’une part, au choix du candidat au moment de l’épreuve, soit ses réflexions sur un sujet se rapportant aux problèmes sanitaires, sociaux et médico-sociaux contemporains d’actualité, soit le commentaire d’un texte de caractère général (durée maximale : quinze minutes après une préparation de quinze minutes) ;
    • d’autre part ;
      a°) pour le candidat au concours externe : un échange sur son parcours universitaire et/ou professionnel ainsi que ses motivations. Pour ce faire le jury dispose du curriculum vitae du candidat, faisant apparaître son cursus universitaire et/ou professionnel (durée maximale : quinze minutes, dont cinq minutes au plus de présentation par le candidat).
      Les candidats titulaires d'un doctorat, peuvent, conformément à l'article L. 412-1 du code de la recherche, présenter leur parcours en vue de la Reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche qui a conduit à la délivrance du doctorat.
      b°) pour le candidat au concours interne et au troisième concours : un échange sur son parcours et ses acquis professionnels. Pour ce faire, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (duré maximale : quinze minutes, dont cinq minutes au plus de présentation par le candidat).

     

    2ème épreuve : Une interrogation portant, au choix du candidat exprimé avant la clôture des inscriptions au concours, sur l’une des matières à option énumérées aux troisième et quatrième épreuves écrites d’admissibilité, à l’exception de celles choisies à l’écrit (durée : quinze minutes après une préparation de quinze minutes ; coefficient 3) ;

    3ème épreuve : Une épreuve orale de langue vivante choisie avant la clôture des inscriptions au concours, comportant la lecture et la traduction d’un texte ainsi qu’une conversation dans l’une des trois langues suivantes : allemand, anglais, espagnol (durée : quinze minutes après une préparation de quinze minutes ; coefficient 2).

    C. - Epreuves facultatives d’admission :
    Les candidats aux deux concours peuvent demander à subir une, deux ou trois épreuves facultatives, affectées chacune du coefficient 1, dans chacun des groupes suivants :

    1. Une épreuve orale de langue étrangère, choisie avant la clôture des inscriptions, parmi les langues suivantes : allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, mandarin, portugais et russe, à l’exclusion de celle déjà choisie à l’épreuve d’admission (durée : quinze minutes après une préparation de quinze minutes) ;
    2. Une interrogation sur l’une des matières suivantes :
      - économie de la santé : les candidats ayant composé en santé publique à la troisième épreuve écrite d’admissibilité ou à la deuxième épreuve orale d’admission ne peuvent choisir cette dernière option (durée : quinze minutes après une préparation de quinze minutes) ;
      - psychologie (durée : quinze minutes après une préparation de quinze minutes) ;
    3. Une épreuve sportive d’athlétisme et de natation.
    Arrêtés concernant la session
    • Arrêté du 07 décembre 2017 portant ouverture des concours d’admission au cycle de formation des élèves directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social ;
    • Arrêté du 1er mars 2018 relatif à la composition du jury plénier des concours d’admission au cycle de formation des élèves directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social ;
    • Arrêté du 21 septembre 2018 relatif à la composition des jurys techniques des concours d’admission au cycle de formation des élèves directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social ;
    • Arrêté du 4 octobre 2018 modifiant l'arrêté du 21 septembre 2018 relatif à la composition des jurys techniques des concours d’admission au cycle de formation des élèves directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social ;

    L’ensemble des textes réglementaires (statut, régime indemnitaire, modalités des épreuves pour l’accès au cycle préparatoire court et aux concours externe et interne accompagnées de leurs annexes), des fiches techniques sur les missions des directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social ainsi que les grilles de rémunération sont en ligne dans la rubrique Sources législatives & réglementaires

    Les textes relatifs aux conditions générales pour concourir, aux modalités pour les travailleurs handicapés et à la suppression des limites d’âge sont dans la rubrique Préparation des concours.

    Les sujets des épreuves écrites des concours précédents sont consultables dans la rubrique Annales numériques et rapports des jurys.

    Le calendrier de la session

    Le nombre total de places offertes au concours est fixé à 100. La répartition des places entre les trois concours s’établit comme suit :

    • concours externe : 60 postes
    • concours interne : 35 postes
    • troisième concours : 5 postes

    Epreuves écrites d’admissibilité :

    • Le lundi 11 juin 2018 de 13:00 heures à 18:00 heures (heure de Paris)
    • Le mardi 12 juin 2018 de 13:00 heures à 18:00 heures (heure de Paris)
    • Le mercredi 13 juin 2018 de 13:00 heures à 17:00 heures (heure de Paris)
    • Le jeudi 14 juin 2018 de 13:00 heures à 17:00 heures (heure de Paris)

    Résultats d’admissibilité : semaine 36

    Epreuve facultative de sport (athlétisme et natation) :

    - Hommes : Vendredi 05 octobre 2018

    • L’épreuve de natation aura lieu de 7h00 à 7h45 à la piscine Caron.
    • Les épreuves d’athlétisme se dérouleront de 8h00 à 10h00 au stade Maigrot.

    - Femmes : Vendredi 05 octobre 2018

    • L’épreuve de natation aura lieu de 13h15 à 14h00 à la piscine Caron.
    • Les épreuves d’athlétisme se dérouleront de de 14h00 à 16h00 au stade Maigrot.

    NB : Tenue sportive exigée. En natation, slip de bain, pas de short.

    Lieu des épreuves : Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance -11 avenue du Tremblay - 75012 Paris - plan d'accès

    Epreuves orales d’admission : du 10 octobre au 20 novembre 2018.

    Résultats d’admission : semaine 48

    Entrée à l’EHESP : le lundi 07 janvier 2019

    Les modalités d’inscription

    La période d’inscription en ligne est fixée du lundi 05 février au lundi 05 mars 2018.

    Pour obtenir un dossier de candidature durant cette période, les candidats doivent se préinscrire directement  ICI.

    A la fin de celle-ci, les candidats devront imprimer leur dossier d’inscription, le compléter des pièces justificatives demandées par le Centre national de gestion et conserver l’accusé de réception de leur préinscription en ligne.

    L’ensemble de ces documents, doit être adressé au plus tard le mercredi 07 mars 2018 (le cachet de la poste faisant foi), par pli recommandé avec accusé de réception ou remis ou remis, de 9h à 12h et de 14h à 16h30, au Centre national de gestion - Bureau des Concours Administratifs Nationaux - Concours D3S – Immeuble « Le Ponant » - 21B, rue Leblanc - 75737 PARIS Cedex 15.

    Tout dossier incomplet remis ou posté hors délai (le cachet de la poste faisant foi), après la date limite du mercredi 07 mars 2018, ne sera pas pris en considération.

    Les demandes d’aménagement d’épreuves devront être formulées avant la date de clôture des inscriptions.

    Les candidats au concours externe qui ne seraient pas en mesure de justifier, à la date de clôture des inscriptions, de la possession de l’un des diplômes exigés pour se présenter au concours, disposent pour faire parvenir la pièce manquante à leur dossier, d’un délai supplémentaire expirant le 03 juillet 2018.

    Adresses des centres d’examen

    Les candidats peuvent s’inscrire sur le centre de leur choix. Si, après réception des candidatures, il est constaté que cinq candidats au plus ont demandé à concourir dans l’un ou l’autre de ces centres, celui-ci pourra être supprimé.

    Admissibilité 2018 :

    Guadeloupe
    La Creole Beach Hotel & Spa - Pointe de la Verdure - 97190 - LE GOSIER
    Tel. : 05.90.90.46.46
    Accès :

    Lyon
    Double Mixte - 19 Avenue Gaston Berger - 69100 - VILLEURBANNE
    Téléphone : 04.72.44.60.17
    Accès

    Rungis
    Espace Jean Monnet - Parc Silic - BP 10157 - 94533 RUNGIS Cedex
    Téléphone : 01.45.60.76.76
    Accès

    St Denis de la Réunion
    Le centre d'examen est fermé.

    Toulouse
    Stade Toulousain (Stade Ernest Wallon) - 114, rue des Troènes - 31200 TOULOUSE
    Accès :

     

    Admission :

    • Paris
      Espace Vinci - 25 rue des Jeuneurs - 75002 PARIS
      Téléphone : 01.42.46.79.77
      Accès :

     

    Epreuves de sport :

    • Paris
    • Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) - 11 Avenue du Tremblay - 75012 PARIS
      Accès :
    Résultats Session

    Admissibilité 2018 :

     

    Déroulement des épreuves orales d’admission :

    La lettre I a été tirée au sort pour l’ordre de passage des candidats déclarés admissibles à l’épreuve du grand oral. Pour cette épreuve, les auditions commenceront par les candidats du concours interne suivi de ceux du troisième concours et finiront avec les lauréables du concours externe.

    Les candidats souhaitant se désister sont priés de le signaler et de le confirmer très rapidement par courriel.

    Ordre de passage des candidats lauréables :

    Les candidats à l’épreuve facultative de sport sont invités à porter une tenue adaptée en fonction des conditions météorologiques.

    Les convocations seront envoyées dans le courant de la semaine 39 (du 26 au 30 septembre).

    Nota bene : Aucune demande de changement dans l’ordre de passage des candidats sera acceptée.

    Admission 2018 :

    Accès réservé aux candidats

    Pour accéder à votre relevé de notes cliquer sur ce lien

    Contacts CNG

    Marie-France VEDRENNE
    (les lundi, mardi, jeudi et vendredi)
    Tél : 01.77.35.62.61
    marie-france [dot] vedrenne [at] sante [dot] gouv [dot] fr

    Guillaume RENARD
    Tél : 01.77.35.62.65
    guillaume [dot] renard [at] sante [dot] gouv [dot] fr

    Vous pouvez également envoyer un courriel à l’adressel suivant : cng-concours [dot] administratifs [at] sante [dot] gouv [dot] fr (cng-concours.administratifs)